Trip Date Tactics, Inspired by Halloween

It is my personal favorite time of the 12 months – the atmosphere is flipping a tiny bit cool in the evenings, brand new shows are beginning to premiere on TV, as well as the best benefit – Halloween is about the spot. Fall is actually a great amount of time in my personal opinion, and a good time to earnestly date.

Fall gives many possibilities for brand new and various time suggestions to help you get within the ongoing aftereffects of summertime and plan the vacation season. Very take advantage and get outside your own dinner and a motion picture safe place to use some once-a-year tasks.

Following several seasonal ideas to get you started:

Costume outfit shopping – if you need somewhat creativeness and motivation, ask your go out commit looking for costumes along with you. In place of renting or buying those pre-fab expensive types, attempt local thrift stores and come up with your own personal designs. Its so much more fun, therefore flaunts your own imaginative area. (even though you currently in the offing a costume, it can’t damage to appear collectively.)

Haunted circumstances – whether it is a hayride through an old cemetery or a haunted motif park or shopping mall, getting your own date to a spooky event is enjoyable and will undoubtedly offer you one thing to talk about – even if it absolutely was sort of lame. You are able to share a drink later and sooth your nervousness.

Pumpkin carving – went to a pumpkin farm lately? If not, you ought to bring your go out along. Grab several pumpkins and present your own carving abilities, maybe while you’re seeing some scary films. The majority of farms offer some carving tool products should you want to get in depth about any of it.

Character’s marketplaces – i enjoy walking through these on weekend mornings – the make modifications according to the time of the year. It is a separate kind of time – you can easily gather various things for a picnic at a nearby playground.

Art shows – I’m not sure exactly why this might be, however the autumn is apparently the best time for finding brand new art indicates that arrive at town – whether it’s a museum or art gallery. Look at your neighborhood listing and wander through a brand new display. If you are feeling the biochemistry, stick around for a glass or two or bite to eat nearby.

Host a themed gathering – even though you reside in limited spot, it really is fun to ask some people over along with your time to view terrifying motion pictures and develop some Halloween-inspired beverages and meals. Decorating some helps to set the mood, as well. Happy Halloween!

online

5 amazing Things Females see About Men on a primary Date

I’m certain referring as not surprising that basic thoughts are everything in relation to a primary date.

But gentleman, merely using a supplementary five full minutes shaving or spritzing on your own new cologne when you walk out the doorway will not be sufficient.

First impressions take place at lightning speed. Some research shows it takes merely seven moments to create viewpoints about some one you only satisfied.

Below are five unexpected things women notice on an initial date and ways to ensure that the effect you give is an excellent one. These guidelines will allow you to move to the more important second time.

1. Self-esteem.

Do guess what happens is more important than six-pack abs, model appearance or an endless bank checking account? Esteem.

How you hold yourself leaves a lasting effect on your date no real matter what you appear like or how much cash you’ve got. If you believe you’re amazing, she’s going to also.

Smile, operate directly and look the body vocabulary. And always bear in mind discover a superb range between self-confident and assertive. You should not overdo it!

2. Manners.

Although occasions have actually changed several might say chivalry is lifeless, females nonetheless be aware if a man is actually a gentleman…or maybe not.

It’s not necessary to exaggerate, but most females appreciate it when a guy starts doorways, takes out her seat and generally seems to grasp standard table ways.

 

« Women observe every thing, also it converts

out men’s fingers say a large number about him. »

3. The method that you treat other people.

Of program you’ll be polite and type to your big date (I hope!), but what is additionally even more revealing is the method that you treat others men and women you run into.

If men is actually a jerk toward servers or yells obscenities at car before him on the road to supper, their date is going to be turned-off and freaked-out by their correct tones.

4. Your shoes.

If you are outfitted toward nines from drop by foot, your footwear isn’t just up to par, a female might believe she actually is not receiving the « real » you.

There isn’t a rule that says you must outfit a specific way on a date, but being attentive to all of your look, footwear incorporated, will reveal a female you devote some really serious work into looking great on her behalf.

Professional tip: also have an excellent pair of black colored outfit boots available to you just in case a romantic date using the lady you dream about arises on agenda.

5. Your hands.

Yep, so now you’re actually getting judged by the arms! Will there be any such thing we will not evaluate? (Hint: no)

Ladies observe every little thing, therefore ends up a guy’s hands really say a whole lot about him.

In case your hands are very well manicured, a lady may think you are large upkeep. If your fingers tend to be crude and calloused, she might think you happen to be outdoorsy or make use of both hands a large number.

Discovern’t any correct or incorrect responses regarding the hands, but just remember nothing slips by a woman…not even your own nails.

Fellas, happened to be you amazed by these situations women observe? Exactly what do you observe about females on a first date?

Picture supply: eharmony.co.uk.

look at tids site

Tous mes articles sur les foyers bois

Et si l’on parlait bois et chauffage au bois ?

Quel plaisir de passer une soirée en famille ou entre amis devant une belle flambée !

Guide

LES AIDES

POÊLE À BOIS OU À GRANULÉS

QUEL BOIS UTILISER ?

L'ALLUMAGE INVERSÉ

Le bois est une ressource économique, naturelle, écologique et renouvelable.
Les nouvelles technologies nous permettent ainsi de vous proposer des poêles à bois ou à granulés, des cheminées ou inserts non seulement beaux mais aussi respectueux de l’environnement.

Faire un feu de bois dans les règles de l’art

Vous venez d’acquérir un foyer bois et vous souhaitez  en tirer le meilleur parti grâce à une combustion optimale. Voici quelques conseils !
Le matériel nécessaire pour allumer le feu dont vous aurez besoin est le suivant :
🔥 Quelques grandes bûches de bois
🔥 Une dizaine de petits bois d’allumage
🔥 Une ou deux briquettes d’allumage
🔥 Des allumettes

De l’air et des bûches

Un bon feu est l’alliance réussie entre le bois et l’air.

Le choix du combustible est primordial, il vous faut choisir un bois de qualité avec un taux d’humidité < à 20%. Pour plus de détails rendez-vous ici.
Vient ensuite la gestion de l’air.
Sur tous nos poêles, vous avez une gestion de l’air primaire et secondaire.

Air primaire et secondaire
Air primaire et secondaire

L’air primaire ou air d’allumage est utilisé au départ pour que le feu prenne et l’air secondaire ou air de combustion est utilisé pendant la combustion.
A l’allumage de votre feu, les deux arrivées d’air doivent être ouverte au maximum .
Pour l’allumage, nous vous conseillons l’allumage inversé. Pour plus de détails rendez-vous ici.

Allumage du feu

Au démarrage de votre feu,

Laissez la porte entre-ouverte une vingtaine de minutes. Vous avez besoin de beaucoup d’air pour que la température augmente aussi rapidement que possible.
Lorsque le feu a bien démarré, vous pouvez alors fermé la porte de votre poêle à bois.

Allumage du feu, étape 2

Démarrez toujours votre flambée par un feu vif.  Il faut que la température soit assez élevée pour brûler les gaz et les particules que le bois rejette. Un feu à bas régime noircira plus vite votre vitre, fumera et encrassera votre poêle.

Allumage du feu, étape 3

La combustion

Quand les flammes sont belles et colorées, que la combustion de vos bûches s’accélère, vous pouvez alors rajouter une bûche et régler l’allure de votre flambée grâce à la gestion de l’air secondaire ou air de combustion (l’air secondaire permet de brûler les gaz dégagés par le bois afin d’obtenir une combustion totale du bois d’où le nom de double combustion).
Combustion du feuVous pouvez fermer l’arrivée d’air primaire pour ne conserver que l’air secondaire. Cette étape permet d’éviter que tout le bois brûle tout en laissant monter le poêle en température. Une fois que la combustion se stabilise, vous pouvez alors réduire l’arrivée d’air secondaire. Vous obtenez alors des flammes plus calmes, plus douces.

Mais vous devez garder à l’esprit que l’alimentation d’air ne doit pas être réduite au point que les flammes ne soient plus vives.

Le chargement de bois

Il s’effectue sur des braises ardentes. 3 ou 4 bûches suffiront  pour vous chauffer toute une soirée. Lors du chargement, vous pouvez de nouveau ouvrir l’arrivée d’air primaire.

Combustion du feu étape 2

A la fin de votre flambée, votre chambre de combustion est redevenue blanche, c’est la garantie d’avoir fait un feu de bois dans les règles de l’art.
En suivant ces quelques conseils, vous aurez apprivoisé votre poêle à bois et votre flambée  !

Combustion du feu étape 3

L’ erreur à ne pas commettre, couper l’air

Beaucoup de personnes font l’erreur de réduire l’alimentation d’air lorsqu’elles veulent “réduire la température” ou faire durer le bois plus longtemps. Si vous réduisez trop l’alimentation d’air, vous réduisez aussi la qualité de la combustion et augmentez la quantité de particules émises, ce qui est à éviter (encrassement, vitre sale). L’alimentation en air du poêle à bois est primordiale pour une bonne combustion écologique.
Nos poêles à bois labellisés Flamme Verte peuvent être ajustés de telle manière que vous puissiez contrôler l’allure de votre poêle.
La quantité de bois que vous utilisez et les intervalles durant les phases de la combustion sont souvent le meilleur moyen de réguler la chaleur.

La combustion en résumé

Phase 1 de la combustion : le séchage

La quantité d’eau résiduelle (15 à 20%) encore présente dans le bois séché à l’air ambiant s’évapore, à une température de 100°C environ. Pour cela, les bûches doivent être suffisamment chauffées : c’est à cela que sert, dans un premier temps, la combustion des allume-feux ou bûchettes.

Phase 2 de la combustion : la pyrolyse

Entre 100 et 150°C, les différents composants du bois se séparent et passent lentement à l’état gazeux pendant que le bois commence à se consumer sous l’effet de la chaleur. À plus de 150°C, la sublimation – passage en phase gazeuse – s’accélère. Le bois est en effet constitué de 80% de composants volatiles. Le vrai feu commence donc avec la combustion des gaz produits, à environ 225°C (température d’inflammation) et la libération simultanée de chaleur. Pour cela, une quantité suffisante d’oxygène est nécessaire. À près de 300°C, la combustion atteint son apogée. La réaction continue avec crépitement et éclat, au fur et à mesure que les poches de chaleur se libèrent. À ce moment, les flammes peuvent atteindre une température de 1 100°C.

Phase 3 de la combustion : la braise

Quand tous les composants les plus volatiles du bois ont brûlé, il reste les braises du charbon de bois. Celles-ci brûlent lentement, presque sans flamme, à une température de 800°C environ. Pour obtenir la combustion la plus propre possible, la réaction chimique doit être complète, grâce à la quantité adéquate d’oxygène par rapport au gaz du bois. Ainsi, la quantité d’air en jeu est un facteur décisif pour chaque phase de la combustion : le manque d’air implique une quantité d’oxygène moindre et une combustion incomplète, trop d’air fait chuter la température du foyer de combustion et, de fait, l’efficacité énergétique. Une mauvaise combustion peut conduire à la production de polluants tels que poussières fines, monoxyde de carbone ou hydrocarbures.

Toutes les photos de ce tuto ont été réalisées dans mon poêle à bois, l’Arty rouge cerise !

L’allumage inversé

Allumer un feu à l’envers, à la suisse ou l’allumage inversé

L'allumage inversé

Cela fait quelques temps que nous avons adopté l’allumage « à l’envers » car nous avions jugé ce moyen d’allumage plus efficace. Le récent rapport de l’institut national de l’environnement industriel et des risques (l’Ineris) nous conforte encore plus car il produit encore moins de particules fines.

Dans un récent rapport sur le chauffage au bois, l’institut national de l’environnement industriel et des risques (l’Ineris) recommande fortement de pratiquer l’allumage inversé (avec grosses bûches aux étages inférieurs et petit bois par dessus avec allumage par le haut.) Objectif : obtenir rapidement un feu qui consomme moins de bois, qui dégage mois de fumée et, donc, qui émet moins de particules fines (mauvaises pour la santé.)

Le geste vous paraît superflu ? Détrompez-vous. Selon une information de l’Ineris relayée par France Inter, « 80 % des émissions polluantes sont produites dans les 10-15 premières minutes qui suivent l’allumage, ainsi qu’au moment de recharger le foyer. » Autrement dit, l’allumage est un point essentiel si l’on veut réduire au maximum les effets polluants du chauffage à bois.

Et puis, autre avantage de cette technique : elle limiterait l’encrassement du conduit de cheminée et donc, en faciliterait l’entretien.

(extrait de l’article de Positivr)

Pour se faire une idée de la méthode voyez cette vidéo (ici avec un poêle à bois mais elle fonctionne pour tout type de cheminée). Regardez :

La totalité de l’article se trouve ici

Quel bois utiliser ?

C’est avec un bon bois que l’on obtient les meilleures performances

Quel bois utiliser ?

Le critère le plus déterminant des bûches est le taux d’humidité, pour une bonne combustion, il faut viser un taux d’humidité inférieur à 20%. Nous vous conseillons des bûches de bois de marque « NF bois de chauffage » avec classe d’humidité h1 ≤ 1. Le bois trop humide endommage l’installation.
Favorisez des bois durs qui donnent de bonnes braises comme le charme, le chêne, le hêtre ou l’érable. Viennent ensuite le saule, le peuplier, le tilleul ou le marronnier.
Éviter le sapin et le pin et tous les résineux en règle générale, leur combustion est plus rapide, mais surtout leur résine provoque un goudronnage plus important.
Bannir absolument le bois de palettes, charpente, chutes de menuiserie, cep de vignes qui provoque une combustion trop intense, mauvaise pour la bonne tenue de la fonte et les autres matériaux des foyers. Bannir aussi tous les bois traités comme les poutres de chemin de fer et les poteaux téléphonique : leur émanation peut provoquer des effluves toxiques et encrasser l’installation.
Attention aussi à la longueur de vos bûches,  choisissez-les en fonction de la taille de votre foyer, en prenant une longueur un peu inférieure.

Poêle en fonte ou poêle en acier ?

Poêle en fonte ou poêle en acier

L’acier

L’acier est un alliage de fer et de carbone (Taux massique de carbone entre 0,05 et 2,1%). Sa résistance à la chaleur est très bonne, l’acier tend à se dilater sous son effet. Son aspect est plus fin, plus lisse et il peut se travailler facilement, permettant une grande variété de modèles. L’acier a une très grande réactivité liée à sa faible inertie, la diffusion de la chaleur est donc plus rapide et intense par convection.

La Fonte

La Fonte est elle aussi un alliage de fer et de carbone (Taux massique de carbone entre 2,1 à 6,6 %). Sa résistance à la chaleur est très bonne, la fonte tend à accumuler la chaleur.
Son aspect est plus granuleux,  mais on peut le modifier avec un revêtement céramique de couleur. La fonte peut se mouler mais on reste plus limité dans la diversité des formes.  La fonte présente une moins grande réactivité liée à sa forte inertie, la diffusion de la chaleur est plus lente en partie par rayonnement.

La plus part de nos poêles à bois allie les 2 techniques, une chambre de combustion en fonte  et briques réfractaires avec un habillage acier !
Votre choix dépendra donc avant tout du design, du confort et de la réactivité attendus.

Poêles à bois ou à granulés ?

Poele a bois ou poele à granulés

Le bois est une énergie renouvelable qui participe à l’entretien et à la croissance de la forêt française.

Mais comment choisir le type de poêle qui vous correspondra le mieux ?

Les poêles à bois

Poêle à bois Jazz

Le poêle à bois est un moyen de chauffage au bois traditionnel. Aujourd’hui les avancées technologiques nous permettent de vous proposer des appareils non seulement très performants mais aussi designs ou contemporains.  La combustion optimale de nos poêles à bois respecte l’environnement et les exigences de la certification Flamme Verte 7 étoiles.
Nous vous proposons des poêles à bois de différentes puissances afin de mieux adapter votre poêle à votre habitation.

 

Les poêles à granulés

Poêle à granulés SIA

Récemment apparus sur le marché, les poêles à granulés sont la dernière évolution du chauffage au bois. Joignant les avantages du feu de bois traditionnel à une facilité d’utilisation, ils sont autonomes, programmables en puissance et dans le temps. Ceci vous apportera un grand confort d’utilisation.  Nos poêles à granulés peuvent être pilotés à distance grâce à un thermostat wifi. Tout comme nos poêles à bois, ils répondent aux normes environnementales les plus strictes et vous offrent un excellent rapport coût/apport calorifique.

Argus du prix des énergies

Tableau comparatif des différentes sources d’énergie

Le bois est une ressource naturelle, écologique et renouvelable.
Elle est aussi une des moins chères après l’énergie solaire.

Vous envisagez de changer d’énergie pour votre chauffage ?

Voici comment utiliser l’argus simplement :

– 1ère solution :
Sans faire de calcul, vous pouvez d’ores et déjà constater l’écart de prix entre chaque énergie.

– 2ème solution :
Évaluez le montant de vos prochaines factures à l’aide de la méthode suivante.(méthode adaptée aux cas les plus fréquents : chauffage d’origine électrique, gaz réseau ou propane, fioul et bois).
1/ Estimez tout d’abord votre quantité de chaleur consommée annuellement (le nombre de kWh sous forme de chaleur).
🔥 Pour le bois, le fioul et le gaz propane, convertissez votre consommation d’énergie en kWh.
 1 stère de bois = 1600 kWh – 100 litres de fioul = 1000 kWh – 100 kg de propane = 1 280 kWh
🔥 Pour le chauffage au gaz de ville (réseau) et le chauffage électrique, le nombre de kWh apparaît directement sur votre facture.
🔥 Si vous vous chauffez à l’aide de plusieurs énergies, n’oubliez pas de toutes les comptabiliser !

Label Flamme verte

Label flamme verte hérault

Le label Flamme Verte garantit la qualité, le rendement, et les hautes performances énergétiques et environnementales des appareils de chauffage au bois.

Géré par le Syndicat des énergies renouvelables (SER)Flamme Verte labellise les appareils indépendants de chauffage au bois : foyers fermés/inserts, poêles à bois et à granulés de bois et cuisinières ainsi que les chaudières domestiques fonctionnant au bois bûche, à la plaquette forestière et aux granulés de bois. Pour obtenir le label Flamme Verte,  des laboratoires indépendants des marques contrôlent les performances énergétiques et environnementales de chaque équipement.

 L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) soutient le label Flamme Verte.

Омг Омг Ссылка Сайт