Quel bois utiliser ?

C’est avec un bon bois que l’on obtient les meilleures performances

Le critère le plus déterminant des bûches est le taux d’humidité, pour une bonne combustion, il faut viser un taux d’humidité inférieur à 20%. Nous vous conseillons des bûches de bois de marque « NF bois de chauffage » avec classe d’humidité h1 ≤ 1. Le bois trop humide endommage l’installation.
Favorisez des bois durs qui donnent de bonnes braises comme le charme, le chêne, le hêtre ou l’érable. Viennent ensuite le saule, le peuplier, le tilleul ou le marronnier.
Éviter le sapin et le pin et tous les résineux en règle générale, leur combustion est plus rapide, mais surtout leur résine provoque un goudronnage plus important.
Bannir absolument le bois de palettes, charpente, chutes de menuiserie, cep de vignes qui provoque une combustion trop intense, mauvaise pour la bonne tenue de la fonte et les autres matériaux des foyers. Bannir aussi tous les bois traités comme les poutres de chemin de fer et les poteaux téléphonique : leur émanation peut provoquer des effluves toxiques et encrasser l’installation.
Attention aussi à la longueur de vos bûches,  choisissez-les en fonction de la taille de votre foyer, en prenant une longueur un peu inférieure.